URGENT URGENT CNEC: l’Assemblée Générale a décidé de reprendre la grève dans l’enseignement supérieur à compter du lundi 20 mai 2019.

Camarade Enseignant-Chercheur et Chercheur de Côte d’Ivoire, Cher Collègue,

En CÔTE D’IVOIRE, l’amélioration des conditions de vie et de travail des valeureux FONCTIONNAIRES que nous sommes, contrairement aux POLITICIENS, dépend toujours de notre détermination à revendiquer.

Aucun gouvernement IVOIRIEN n’a jamais pris l’initiative de le faire sans contrainte.

Cher collègue,

SI TU VEUX UN NOUVEAU SALAIRE ET UNE NOUVELLE PRIME DE RECHERCHE DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE,

SI TU VEUX QUE TES LEADERS SYNDICAUX SOIENT RÉTABLIS DANS LEURS DROITS,

IL FAUT MARQUER UN ARRÊT DE TRAVAIL A PARTIR DU LUNDI 20 mai 2019 JUSQU’À NOUVEL ORDRE.

En Côte d’Ivoire malheureusement, ce n’est qu’en faisant la grève que les autorités politiques prennent conscience qu’ils ne sont pas les seuls à travailler pour la Côte d’Ivoire. Ces politiciens qui, au détriment de ceux qui font véritablement fonctionner l’Etat notamment les fonctionnaires, profitent sans mesure des fruits de leurs efforts, en les maintenant dans la misère et dans la précarité.

Nous citerons en exemples les sommes faramineuses du contribuable qui sont octroyées aux candidats les plus dociles, parfois illettrés, pendant les élections, pour faire des campagnes politiques sources de palabres inutiles et souvent de morts. Aussi, des postes inutiles et budgétivores sont-ils créés avec des avantages sociaux énormes pour faire plaisir à des clans d’amis, souvent improductifs pour la Côte d’Ivoire.

Le constat que nous faisons c’est que, quand il s’agit de bien rémunérer ceux qui font la politique politicienne, le gouvernement ne parle jamais de contrainte budgétaire, et le fait aisément en tenant bien compte du coût élevé de la vie. Mais, lorsqu’il s’agit d’améliorer les conditions de vie et de travail de concitoyens qui, au prix de mille sacrifices, forment les ressources humaines de qualité dans les différents secteurs clés du développement de la Côte d’Ivoire, la rhétorique de la « contrainte budgétaire » est mise subitement en avant. Nous disons non à cette manière de penser la nation Ivoirienne.

Cher collègue, privilégie désormais ton bienêtre social.

Ton syndicat t’exhorte, conformément à la décision de l’assemblée générale nationale du mercredi 08 mai 2019, A ARRÊTER LE TRAVAIL A COMPTER DU LUNDI 20 mai 2019 POUR QUE TES REVENDICATIONS SOIENT PRISES EN COMPTE. Pardon, pour une fois, soit solidaire de la lutte pour rehausser ton statut d’Enseignant-Chercheur et de Chercheur et ton titre de Docteur, le diplôme le plus élevé dans le monde.

Pour le PP JOHNSON KOUASSI ZAMINA

La cellule d’information et de communication

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password